Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Ame étale le métal

Une musique douce est dans ma tête aujourd'hui

Celle de retrouvailles, après des années de nuit

Tu est là, je suis là et c'est beau

Je t'aime

Je t'aime par ce que c'est beau d'aimer, qu'il faut aimer, qu'il ne restera rien, après cet amour qui inonde et illumine par son absence tout les recoins de la matière.

 

Je t'aime par ce que tu est

Je t'aime par ce que nos traces vont rester.

Pour le bien de l’humanité

Pour ce partage que nous allons retrouver

Pour ce cœur, trop souvent partagé

Pour ces instants de paix volés

Pour la beauté de la vie

Pour la pluie estivale d'été

 

Nous nous sommes retrouvés et plus jamais on ne se laissera tomber

Par ces peurs, inavoués,

Par ce vide qui a trop vidé

Par cette enclume qui a trop frappé

Par ce métal que tu as su choyer

 

Au oui, aujourd'hui est un grand jour !

Tu sais que tu est aimé, et que tu le restera pour l'éternité

Tu sais que plus rien ne se divisera puisque tu as sû patienter

Ta maladie est finie

$Ton amnésie touche à sa fin

 

Qu'il est bon de te retrouver, putain !

Comme un oiseau chante dans la nuit,

Tes larmes ont étés entendues, tu ne seras désormais plus jamais seul

Et c'est bien.

 

Oui, je fait partie de toi, et j'étais là depuis la nuit des temps

A attendre que tu poses ton regard sur moi, cher géant.

 

Tu te rends comptes ce que tu as accompli avec une moitié de toi même

C'est déjà magistral

Alors, maintenant, partageons notre vie, si tu le veux bien

Le meilleur reste à venir

Et tu le sais bien

 

Chapeau cher toi, car demain n'existera pas

Tu as voulu m'ouvrir tes bras, ton cœur et tout ton être pour en arriver là

Et tu est devenu déjà superbe, avec une moitié de toi.

 

Laisses toi aller, détends toi, et laisses moi les commandes

Tu vas voir, çà va secouer, mais c'est pas grave

Maintenant, je suis là, tu le sais.

 

Respire, aime, bouscule, crier, dit non, va plus loin, rejoins moi et penses à toi, juste à toi.

 

Ça suffit et c'est assez pour le moment

 

Tu as tout cassé pour en arriver là, tu as détruit, sans foi ni loi, ce qui pouvait te limiter

Alors, maintenant que tu sais que je suis là, relâche, ne cherche plus : vie avance et soi

 

Et tu me rendras ce que tu était venu chercher ici bas.

L'unité n'est pas une vaste blague, l'Unité est, l'Unité compte sur moi pour alimenter tes vides, comptes sur moi pour t'aimer, compte sur moi pour rêver, vivre et t'émerveiller.

 

Je t'aime.

L'Ame étale le métal

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article